La mobilisation contre la loi « travail » doit continuer jusqu’au retrait !

Mercredi 9 mars 2016, les mobilisations contre le projet de loi « travail » ont réuni, dans plus de 250 manifestations et rassemblements, 500 000 personnes.

Cette première journée est donc une réussite. Elle montre une opposition grandissante à ce projet de loi rétrograde que veut imposer le gouvernement.

Par milliers, salarié-e-s, privé-e-s d’emploi, retraité-e-s, étudiant-e-s et lycéen-ne-s ont réaffirmer que cette proposition du gouvernement était totalement inacceptable et qu’elle devait être entièrement retirée.

La CGT Éduc’action sera dans l’action dans toutes les initiatives qui seront organisées pour obtenir le retrait du projet de loi « travail ».
Ses militant-e-s seront avec la jeunesse dans les mobilisations des 17 mars 2016 et les suivantes.

La CGT Éduc’action appelle les personnels à se mettre en grève le 22 mars 2016, dans le cadre de la mobilisation Fonction publique, pour l’augmentation des salaires et contre la précarité.
Cette mobilisation sera une étape dans la construction de la mobilisation interprofessionnelle et appelle les personnels à faire du 31 mars 2016 une grande journée nationale interprofessionnelle de grève en la préparant, dès maintenant, dans des AGs, Heures d’infos syndicales…

Des préavis de grève sont déposés tous les jours pour couvrir l’ensemble des personnels de l’Éducation nationale participant à ce mouvement.

Montreuil, le 10 mars 2016

Pour le 17, à Montauban : événement FB.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.