Le dégel du point d’indice : Les Hauts-fonctionnaires ont eu droit à un rattrapage. Pourquoi pas nous ?

En plus de la loi Travail, de la loi déontologie, la ministre de la Fonction publique vient d’annoncer, à l’occasion du rendez-vous salarial de ce jeudi 17 mars, le dégel de la valeur du point d’indice…

Après 6 ans d’âge de glace, 1.2% en deux fois : On vaut mieux que ça !

Vu les pertes accumulées ces dernières années (6 % depuis 2010), l’augmentation annoncée – 0,6 % en juillet 2016 et 0,6 % en février 2017– est insuffisante au regard de la situation salariale des agents .

Les agents de la Fonction publique ne peuvent rester la variable d’ajustements budgétaires des  politiques d’austérité. Un service public efficace, au service d’une population en augmentation constante, implique aussi une reconnaissance par la rémunération de ses agents.

Les déroulements de carrières des agents de la Fonction publique ayant connu un net ralentissement, il est malhonnête d’affirmer qu’ils ont bénéficié d’augmentations significatives du pouvoir d’achat pendant la période du gel du point d’indice.

Pour la CGT, une augmentation significative du point d’indice, cumulée à un rattrapage des pertes accumulées, restent les revendications fondamentales après ces presque 6 années blanches.

La ministre doit donc revoir sa copie et revenir avec des propositions réellement ambitieuses.

On Continue !

Dans ces conditions, la CGT appelle les agents de la Fonction publique à poursuivre la mobilisation.

A cet effet, elle a déposé un préavis de grève du 17 au 31 mars, permettant aux agents de participer aux actions organisées durant cette période.

Pour un véritable dégel : battons le pavé pour qu’il se réchauffe !

Jeudi 24 mars, 12h, Montauban, préfecture.

Jeudi 31 mars, 14h, Montauban, Esplanade des Fontaines.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.