La structure prévue au LP Bourdelle pour la rentrée 2018 modifiée en juin ! Et les moyens ?

Nous demandons la création de classes supplémentaires en SN, en CV et en ASSP.

Cette année, nous avons connu  deux mesures de cartes scolaires en gestion administration et en commerce-vente, c’est-à-dire deux postes supprimés sur l’établissement, car une partie de nos classes sont transférées au lycée de Montech. Cela se traduit par une diminution de nos effectifs. En gestion administration, nous passons de 64 places à 32 places et en commerce-vente, nous passons de 64 places à 48 places.

Commerce-vente : retour vers le passé !

Nous apprenons à la fin du mois de juin qu’en commerce-vente, les demandes des élèves seraient entre 60 et 70 et que le chef des travaux et les ATCT sont en train de travailler une structure à deux classes de 30-35 élèves ou à trois classes à 22 élèves…

Si nous revenons à notre structure première, un poste doit être créé en commerce-vente, puisque nous en avons perdu un au profit du lycée de Montech sous prétexte de la baisse de nos effectifs.

Par ailleurs, nous avons, par le passé, déjà connu les classes à 32-35 élèves en tertiaires et savons la violence des conditions de travail des collègues qui doivent faire cours en classe entière. Plusieurs d’entre nous ont connu des problèmes de santé à cause de ces conditions.

Nous savons aussi que les conditions d’étude de nos élèves vont pâtir de ce retour à de lourds effectifs sur les matières d’enseignement général, notamment.

Des moyens doivent donc être alloués pour assurer le maximum de dédoublements dans toutes les matières.

Si la solution de l’expérimentation en trois groupes est retenue, des moyens supplémentaires doivent être aussi alloués, les autres classes du LP n’ayant pas à financer cette hausse des effectifs en commerce.

Système numérique : ils partirent 24 et arrivèrent 32 !

Nous avons aussi appris que les effectifs augmenteraient en Système Numérique. L’effectif en première passerait de 24 à 32 élèves. Il s’agirait d’élèves venant de passerelles. Nous pouvons entendre la volonté de répondre à la demande des élèves mais, pas sans obtenir les moyens nécessaire au fonctionnement de la section et sans amputer les moyens des autres classes.

Par ailleurs, ces élèves seraient en candidats libres, donc ne passeraient pas les « mêmes épreuves ». Cela va compliquer la gestion de classe de collègues.

Il faut créer une demi-section (12 élèves) en plus en 1ere SN avec les moyens nécessaires pour son fonctionnement.

Accompagnement, soins et services à la personne  : on double en première ?

Why not ? On pourrait avoir deux classes d’ASSP sur les trois niveaux,. Les collègues sont prêtes à faire l’effort au niveau organisationnel, mais pas sans les moyens nécessaires au fonctionnement dans toutes les matières..

A quoi sert l’action de voter ?

Nous avons voté au CA deux classes de seconde  de 24 en commerce-vente et une classe de 24 en première SN. Nous sommes surpris que l’on puisse modifier une DHG votée en CA, et, de plus, en dehors de tout changement discuté en CTA ou CTSD.

Quels moyens supplémentaires sont donc attribués pour répondre à cette hausse des effectifs ?

On sait nous enlever des heures quand nos effectifs baissent. Il faudrait savoir nous en donner quand nos effectifs augmentent.

Version PDF : modification structure bourdelle 2 logos 6 juin 2

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *