Les lycées Bourdelle n’acceptent pas les réformes.

Depuis la rentrée de janvier, le LGT et le LP Bourdelle ont participé à des actions et journées de mobilisation contre les réformes Blanquer.

Les enseignants ont créé le collectif Profs en colère 82 (page Facebook et Instagram). Ils ont fait un rassemblement devant le lycée avec les collègues de Michelet entre 12h et 14h, le mardi 15 janvier. Ils ont participé aux journées du 24 janvier, à Toulouse et du 5 février à Montauban. Ils ont occupé deux soirs le lycée  lors des nuits des lycées du 31 janvier et du 7 février. Le 14 février, ils accueillaient les parents à la bourse du travail avec leurs collègues de Michelet.

Depuis quelques semaines, ils préparent une liste de professeurs principaux démissionnaires comme leurs homologues de la Haute Garonne et bloquent les moyennes des élèves à 20 tant que les dotations globales horaires n’auront pas été abondées à leur juste valeur. La réforme a pour but de supprimer des postes, réclamer les heures dues dans les Dotations globales horaires permet de la rendre en partie inopérante. Ils prévoient aussi de boycotter le bac blanc.

Les collègues de Michelet sont aussi dans l’action.

Nous invitons tous et toutes les collègues du Tarn et Garonne à monter des collectifs et à les rejoindre dans la lutte, notamment dans la perspective d’un « tous ensemble » qui pourrait commencer le … 19 mars ?

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.