Compte rendu du GT du 9 avril 2019 sur le protocole de suivi des collègues de gestion administration.

Mardi 9 avril, le Rectorat a expliqué,  en groupe de travail, la déclinaison du protocole national dans l’académie de Toulouse.

Quels dispositifs pour répondre aux besoins ?

Le Rectorat a prévu une communication académique invitant tous les collègues qui le souhaitent à rencontrer un conseiller ressources humaines de proximité (dans les DSDEN).

Pour le secrétaire général adjoint RH, il n’y aura pas d’impact majeur, cela concerne peu de collègues et les services académiques peuvent faire un travail fin, à la carte pour chaque collègue qui fera le choix d’un changement de carrière.

La DPE a prévu un kit d’infos pour le réseau de conseillers ressources humaines de proximité sur le champ des possibles des évolutions de carrière. Les collègues seront reçu-e-s par ces conseillers ressources humaines de proximité dans le cadre d’entretiens individuels et la confidentialité sera assurée.

Le champ des possibles :

Pour les titulaires :

→ Changement de discipline

Possibilité d’évoluer vers les disciplines commerce/vente, transport et logistique ou sécurité.

→ Changement de corps

Ce ne sont que des exemples, détachement sur le corps de CPE ou de PE ou des certifiés dans les disciplines « cousines ».

Ce serait par détachement, avec un accompagnement en lien avec l’ESPE, possibilité de décharge horaire pour une montée en charge progressive. Puis au bout de deux ans, intégration dans le nouveau corps après validation de l’inspection.

→ Accompagnement et mobilité hors EN vers d’autres secteurs des fonctions publiques

Ce serait par détachement dans d’autres corps de la Fonction publique d’État, hospitalière ou territoriale selon le projet. Il y a la plateforme de l’emploi public qui donne des pistes.

→ Accompagnement et mobilité hors fonction publique et création d’entreprise

Voir l’existant.

Pour la contractuelle :

→ Portabilité du CDI vers un autre CDI

Questions soulevées :

Y aura-t-il perte d’ancienneté de poste dans le cadre d’un détachement ?

Oui, car il y a la bonification liée au détachement dans le cadre des mutations. Ce pose le problème alors de la concurrence avec les cartes scolaires.

Par rapport au détachement : les collègues PLP titulaires que BAC+2 ne bénéficient plus du texte dérogatoire pour avoir le détachement vers le corps des certifiés. En l’état, les PLP titulaires que d’un BAC+2 ne peuvent pas être détachés dans le corps des certifiés.

Pour la dérogation du niveau de diplôme, le SGA aimerait bénéficier de ce genre de souplesse, l’expérience pourrait être prise en compte, mais il n’est pas «  décisionnaire », et il fera « parvenir cette question à la DGRH ». 

Que peut-il se passer pour les collègues qui ne seraient pas intégré-e-s au bout de deux ans de détachement ?

Pas de réponse.

Pourquoi n’apparaît pas la voie de mobilité par liste d’aptitude ?

Elle implique que les personnels admis soient considérés comme immédiatement aptes à exercer directement sur leur poste, c’est différent dans le cadre du détachement. 

Plusieurs demandes ont été faites de réunions pour l’ensemble des collègues pour leur transmettre ces informations.

Le SGA explique que ce serait anxiogène, que la communication écrite est suffisante. Seuls ceux et celles qui en feront la demande auront l’entretien avec un conseiller RH.

Information sur les Personnels GA :

180 personnes physiques, 155 ETP. 150 personnes concernées par le Bac Pro GA.

La filère GA va évoluer, les effectifs élèves prévus pour 2022 sont de 417 élèves sur l’académie. L’offre de formation diminue mais ne disparaît pas.

Pour info, nous avons 10 MCS pour les 8039 cette année mais au final, 4 sont des fermetures de postes vacants, 4 sont des transferts entre Le Mirail et Gallieni et donc, il y a  réellement 2 collègues qui perdent leur poste.

Nous avons 3 collègues de plus dans l’académie. Il y aura des postes en ZR.

Pour la mise en place du protocole dans notre académie :

Les moyens alloués :

Des temps de décharge (mi-temps par exemple) pour la préparation de la reconversion.

Des formations en lien avec l’ESPE ou autres organisme selon le projet. Les moyens de formations sont pris ailleurs que sur les moyens du PAF. Le PAF ne gèrera pas cette question.

Calendrier prévisionnel:

Actuellement phase d’information et de rendez-vous.

Mise en place de la reconversion rentrée 2019 pour une reconversion effective à la rentrée 2020.

Le processus doit se poursuivre jusqu’en 2022, avec pour objectif 5 à 10 reconversions par an.

Suivi du processus :

En 2017/2018, 13 collègues ont été rencontré-e-s et 6 déjà fait des démarches de reconversion : 2 sont devenu-e-s PE, 2 certifié-e-s éco gestion, 2 PLP commerce/vente.

Pas de chiffres pour 2018/2019.

Le prochain groupe de suivi sera un GT convoqué en juin.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.